Rencontre avec Émilie Casteyo, auteur de « Le Cerisier Noir »

Présentez-nous votre ouvrage

Mon livre est un roman qui raconte le destin de Beth Stenford, orpheline, qui part en France sur les traces de sa mère décédée à la naissance de sa sœur. Une quête d'identité qui va l'amener à vivre des situations rocambolesques. Elle va se retrouver contrainte à faire des choix, fera-t-elle les bons ? Ira-t-elle au bout de ses convictions ?

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

C'est étrange comme question car finalement c'est comme demander à quelqu'un pourquoi il respire. Je ne conçois pas ma vie sans écrire, comme on ne peut concevoir la vie sans oxygène. C'est avant tout une question de passion et quand on mûrit, finalement le désir de partager cette passion avec les autres se fait sentir.

À quel lecteur s'adresse votre ouvrage ?

Mon livre s'adresse à un public large, c'est un roman psychologique sur la quête d'identité, sur les choix que l’on fait tout au long de sa vie. Mais on peut le lire aussi de façon plus légère comme une histoire à rebondissements, une histoire qui vous tient en haleine jusqu’au bout.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Chacun y trouvera son message mais avant tout j'ai voulu montrer que personne ne sait réellement jusqu'où il pourrait aller pour respecter ses propres choix. Ce qui nous amène à une autre question : nous connaissons-nous vraiment ?

Où puisez-vous votre inspiration ?

Mon inspiration, je la puise partout : un mot entendu, une phrase, une odeur, une image, une impression, je fais avant tout attention aux signes qui m'entourent.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

On vient de parler d'inspiration, celle de mon prochain livre vient d'une phrase d'Einstein qui dit : « La logique vous mènera d'un point A à un point B, l'imagination vous emmènera partout ». Ce livre se veut être un mélange de réalité et d’imaginaire, sur fond de graphisme et d’écriture. J'aimerais amener mes lecteurs à douter de ce qu’ils pensent vivre réellement ... Et puis, après les premiers retours de ce premier livre, je réfléchis à écrire la suite du roman « Le Cerisier Noir » parce qu’il y a des demandes.

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Je vais finir par une phrase de Paulo Coelho qui dit : « Il n’y a qu’une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c'est la peur d'échouer ! » Alors croyez toujours en vous quoi qu'il arrive ! Page not found - L'actualité Edilivre Page not found - L'actualité Edilivre

Vous recherchez un ouvrage ?

Malheureusement, le livre que vous cherchez n'existe pas,

Que pouvez-vous faire :

Recherche de A à Z


Commentaires