A la découverte de la littérature russe

Vous l’avez peut-être lu ou vu, la littérature russe est désormais disponible sous la forme d’ouvrages téléchargeables dans le métro moscovite avec l’exposition d’une bibliothèque virtuelle de plus de 100 chefs-d’œuvre russes. A cette occasion, il est grand temps pour nous de vous la faire découvrir ou redécouvrir ! Partons donc ensemble à la découverte de la littérature russe.

A_la_découverte_de_la_littérature_russe_EdilivreAnna Karénine de Léon Tolstoï
Les romans de Tolstoï sont des pavés qui ne se lisent pas forcément à la plage. Cela tombe bien puisque ce n’est pas la saison ! Anna Karénine nous décrit une histoire d’amour passionnelle. Tolstoï dresse le portrait d’une femme terriblement humaine et attachante. Éternelle insatisfaite, elle finira par se suicider sous les rails d’un train. Le roman est long mais il est beau et vaut la peine d’être découvert.

L’Idiot de Fiodor Dostoïevski A_la_découverte_de_la_littérature_russe_Edilivre
Dostoïevski possède un style et un univers bien à lui, dans lequel le tragique et le grotesque se mêlent pour former un mélange harmonieux. L’Idiot, c’est l’histoire d’un prince bon et généreux, mais cette volonté de faire le bien est perçue comme de la bêtise par le reste de l’aristocratie russe. Ce prince devient alors le bouc-émissaire d’une société vaniteuse et immorale.

A_la_découverte_de_la_littérature_russe_EdilivreUne journée d’Ivan Denissovitch d’Alexandre Soljenitsyne
Ce roman poignant dépeint les conditions de vie dans un Goulag au début des années 50. Soljenitsyne commence ce roman alors qu’il est lui-même prisonnier dans un camp. Cette œuvre en partie censurée jusqu’en 1973 est également une part de l’Histoire russe que personne ne doit oublier. Un témoignage à lire de toute urgence !

Le Nez de Nicolas Gogol A_la_découverte_de_la_littérature_russe_Edilivre
Nicolas Gogol est un écrivain qui a beaucoup influencé l’ensemble de la littérature russe. Dostoïevski disait : « Nous sommes tous sortis du Manteau de Gogol ». Le Nez est une nouvelle fantastique et grotesque publiée en 1836. Un matin, Ivan Yakovlévitch trouve un nez dans son petit-déjeuner et c’est ainsi que commence une aventure qui part dans tous les sens. Cette lecture est un vrai moment de plaisir.

A_la_découverte_de_la_littérature_russe_EdilivreDoubrovski d’Alexandre Pouchkine
Doubrovski est un de roman de Pouchkine publié après sa mort et largement modifié. Cet écrivain est une véritable légende en Russie, et il est encore très célèbre aujourd’hui. Le personnage principal donne son titre au roman. Doubrovski est un petit propriétaire voisin et ami du riche et arrogant Troïekourov. Leurs relations sont bonnes, jusqu’à ce qu’une discorde sème la zizanie entre eux.

Père et fils d’Ivan Tourgueniev A_la_découverte_de_la_littérature_russe_Edilivre
Père et fils aborde le thème d’un choc générationnel entre des parents et leurs enfants nihilistes et révoltés. Le jeune Bazarov est un jeune nihiliste convaincu. C’est d’ailleurs Tourgueniev qui est à l’origine de ce terme qui désigne une position morale selon laquelle on pense que la vie est dénuée de tout sens et de tout but. Les nihilistes n’approuvent aucune contrainte, qu’elle soit morale, religieuse ou politique. Nous vous invitons à découvrir ce roman qui nous présente une nouvelle forme de pensée qui influença beaucoup la Russie.

A_la_découverte_de_la_littérature_russe_EdilivreOncle Vania d’Anton Tchekhov
Un peu de théâtre ne nous fera pas de mal ! L’Oncle Vania est une pièce qui nous raconte la fin d’un été, celui de Sérébriakov et de son épouse chez un oncle. Tchekhov tente de démontrer dans cette pièce que l’amour et l’argent ne sont pas les principales causes de bonheur. La pièce est une succession d’instants de vie où chacun cherche le bonheur sans jamais parvenir à le trouver.

Le Docteur Jivago de Boris Pasternak A_la_découverte_de_la_littérature_russe_Edilivre
Publié en 1958, ce roman n’est autorisé à paraître en URSS qu’en 1985. Cette autorisation est un signe de l’ouverture souhaitée par Mikhaïl Gorbatchev. Le Docteur Jivago dépeint le passage de l’Empire russe à l’URSS, qui s’est traduit par une horrible guerre civile marquant les esprits de toute la population. Un chef-d’œuvre pour découvrir une Sibérie attachante et accueillante.

A_la_découverte_de_la_littérature_russe_EdilivreLa mère de Maxime Gorki
La mère est l’histoire d’une transformation inattendue. Une ouvrière se convertit aux idéaux de la révolution à l’initiative de son fils, militant socialiste. Gorki décrit à merveille cette mutation, sans pour autant plaquer un jugement sur cette femme. Il nous plonge dans l’univers du militantisme, depuis les débats qui animent les membres jusqu’aux arrestations violentes et musclées.

Le Pingouin d’Andreï Kourkov A_la_découverte_de_la_littérature_russe_Edilivre
Andreï Kourkov est un écrivain contemporain, témoin direct des absurdités du régime soviétique. Il les dépeint avec un humour noir et grinçant, mais garde une tendresse sans égale pour ses personnages. Dans Le pingouin, on croise des hommes d’affaires mafieux, des rescapés de guerre et bien sûr un homme et son pingouin qui tentent par tous les moyens de s’en sortir dans ce monde étrange et difficile à décrire sans y être plongé.

Et vous, quel est votre écrivain russe préféré et pour quelles raisons ? Est-ce une culture que vous appréciez et que vous connaissez bien ?