DIVERS — Les grandes plumes du compte d’auteur

 

 

Depuis plusieurs années, nous assistons à l’essor de nouveaux modèles éditoriaux qui diffèrent du compte d’éditeur traditionnel. Ceux-ci sont moins sélectifs et laissent ainsi une chance d’être édité.

 

L’édition à compte d’auteur correspond à l’un de ces derniers. En publiant par ce type de maison, l’auteur s’assure (moyennant une contrepartie financière) l’édition et la diffusion de son ouvrage par l’éditeur. Ce modèle est relativement nouveau face au compte d’éditeur présent depuis la révolution française.

 

Cependant, par le passé, des auteurs tel que Marcel Proust, ont eu recours à ce procédé éditorial.

 

Celui qui a remporté le prix Goncourt 1919 pour son livre À l’ombre des jeunes filles en fleurs a rencontré de nombreuses difficultés en 1913 à publier Du côté de chez Swann. En effet, la Nouvelle Revue Française (aujourd’hui Gallimard) avait refusé son ouvrage.

 

Face à ce refus, Marcel Proust s’est tourné vers Bernard Grasset, éditeur à compte d’auteur. À l’époque, cet éditeur ne disposait pas de comité de lecture et a donc procédé à la publication sans même avoir lu le manuscrit.

Marcel Proust finira tout de même par collaborer avec la NRF sur la publication de ses autres ouvrages.

 

De nos jours, nombres d’auteurs ont débuté auprès d’un éditeur moderne avant de publier dans une maison traditionnelle.

 

L’expérience continue avec Anna Todd qui a d’abord écrit sa saga littéraire After sur son téléphone, en le postant sur la plateforme Wattpad, où elle a été lue plus d’un milliard de fois. Aujourd’hui, elle publie ses ouvrages chez Simon & Schuster.

 

Grâce aux nouveaux modèles d’édition, il est possible de publier son ouvrage et de jouir d’une certaine reconnaissance. Le monde de l’édition est moins en moins fermé et laisse la liberté aux auteurs en herbe d’être publiés.

 

Page not found - Edilivre - Publier un livre

Vous recherchez un ouvrage ?

Malheureusement, le livre que vous cherchez n'existe pas,

Que pouvez-vous faire :

Recherche de A à Z


Commentaires