Rencontre avec Francis Mubuis, auteur de « Les Réformes institutionnelles en République démocratique du Congo. Une impérieuse nécessité – Tome 1 »

Présentez-nous votre ouvrage.

Il s’agit d’une étude ayant pour objet de constater quels sont les maux qui attaquent le Congo-Kinshasa et quels sont les remèdes appropriés pour le guérir. Ainsi, dans ce premier tome, nous avons ciblé cinq domaines à réformer : la politique, l’Administration, le droit et la justice, l’économie et les finances, et enfin l’armée et la sécurité.

 

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Je suis parti d’un constat amer : après plusieurs décennies de la dictature de Mobutu, le peuple congolais subit une nouvelle dictature, aussi féroce que la précédente. En outre, malgré les immenses potentialités de notre pays, la misère s’est aggravée. Pour cette raison, j’ai réfléchi à la manière d’aider tant soit peu mes concitoyens, tout en ne faisant pas de la politique active.

 

À quel lecteur s'adresse votre ouvrage ?

Premièrement, à l’homme politique afin qu’il s’en inspire pour son projet de société ; ensuite, au scientifique, vu la pertinence des analyses y contenues ; enfin, au commun des mortels, pour que chacun soit sensibilisé dans l’œuvre de redressement national.

 

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Le message principal, c’est le refus de la fatalité : malgré la longueur de la nuit du despotisme et de la mauvaise gestion publique, le soleil de la bonne gouvernance finira par paraître, accompagné de la justice sociale et de la sortie du sous-développement.

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

J’ai plusieurs sources : ma formation de juriste, mon expérience d’avocat, la documentation scientifique et surtout la culture générale.

 

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Dans l’immédiat, seront publiés le deuxième tome du présent ouvrage ainsi que deux autres essais, tous à paraitre à la Maison EDILIVRE. Par la suite, nous penserons à d’autres essais et, pourquoi pas, à d’autres genres tels que le roman, le théâtre ou la religion. L’inspiration stimule le talent. La question est de savoir quand et comment s’y prendre.

 

Un dernier mot pour les lecteurs ?

J’invite tous nos lecteurs à lire attentivement les réflexions contenues dans mon ouvrage, car je suis sorti des sentiers battus en proposant plusieurs innovations, aussi audacieuses qu’utiles non seulement pour mon pays, mais aussi pour n’importe quel pays qui lutte pour la liberté, la stabilité et le bien-être collectif.

Page not found - L'actualité Edilivre Page not found - L'actualité Edilivre

Vous recherchez un ouvrage ?

Malheureusement, le livre que vous cherchez n'existe pas,

Que pouvez-vous faire :

Recherche de A à Z


Commentaires