Rencontre avec Jérôme Bouteiller, auteur de « Kubernetes »

Présentez-nous votre ouvrage

"Kubernetes" est un roman d’anticipation dont le personnage principal, Lug est un des champions de Gladiator, le eSport de référence des années 2020. Mais alors que tout lui sourit, une rencontre avec un vieux militant communiste va bouleverser sa vie et lui faire comprendre qu’un autre monde est possible. De ses lectures des grands penseurs du XIXe siècle, il va progressivement imaginer une nouvelle utopie pour le XXIe siècle. Mais si ses rêves de démocratie vont soulever l’enthousiasme des foules, ils vont également susciter la colère des puissants.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

L’idée me trottait dans la tête depuis près de 20 ans. Un politique américain, Francis Fukuyama avait expliqué que « l’Histoire était finie », qu’aucun système politique ne dépasserait celui des démocraties libérales actuelles. J’étais pourtant convaincu que ces démocraties étaient imparfaites, incomplètes, mais que la technologie permettrait un jour de concrétiser ma vision. Après avoir vainement cherché à écrire un livre de sciences politiques, j’ai opté pour le roman, un format qui a également fait le succès de 1984 ou du Meilleur des mondes, qui sont également des romans politiques d’anticipation.

À quel lecteur s'adresse votre ouvrage ?

Si les « geeks » peuvent apprécier les nombreuses références technologiques de l’ouvrage, "Kubernetes" s’adresse en réalité à toutes les personnes, de gauche ou de droite, déçues par notre système politique, et qui pensent qu’un autre monde est possible.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

"Kubernetes" est un livre anarchiste - je dirais même « panarchiste » - qui cherche à démontrer que les démocraties actuelles ne sont que des compromis avec les idées dont elles se revendiquent. Le héros du roman, va chercher à « hacker le système » en proposant un modèle alternatif ce qui ne va pas plaire à tout le monde.

Où puisez-vous votre inspiration ?

Le titre du roman est issu d’un livre de Joël de Rosnay, qui expliquait que « Kubernetes » était la racine grecque des mots « gouvernement » et « cybernétique ». Ce roman fait précisément le pont entre ces deux notions.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Si "Kubernetes" rencontre son public, j’aimerais essayer d’écrire une suite, mais en me projetant sans doute plus loin dans le futur et en cherchant à faire le lien avec d’autres sujets, peut-être dans le domaine religieux.

Un dernier mot pour les lecteurs ?

"Kubernetes" est un roman facile à lire mais qui pourrait paradoxalement vous bousculer dans votre vision du monde. Alors n’hésitez pas à vous laisser séduire et commandez-le sur edilivre.com Page not found - L'actualité Edilivre Page not found - L'actualité Edilivre

Vous recherchez un ouvrage ?

Malheureusement, le livre que vous cherchez n'existe pas,

Que pouvez-vous faire :

Recherche de A à Z


Commentaires