Rencontre avec Michaël Guimard, auteur de « Du fond de l’amertume émerge la douceur »

Présentez-nous votre ouvrage.

Ce livre est né d’une étrange façon. Quelques notes couchées sur un cahier et me voici en train de rédiger un premier roman. C’était le début d’une aventure avec comme seule arme un stylo et un clavier. Il m’a fallu un peu de temps avant de mettre sur le papier cette histoire inspirée de faits réels. C’est un roman qui met en relief la rencontre à Madagascar de deux jeunes gens venant de deux horizons différents et qui doivent affronter la cupidité et l’avidité.

 

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

J’ai voulu mettre en avant les événements qui se sont déroulés devant mes yeux. Une façon de montrer que  la convoitise et les secrets peuvent empoisonner des amours naissantes. Elle montre également les problèmes d’une population confrontée chaque jour à la pauvreté et espérant, d’une façon ou d’une autre, sortir la tête de l’eau.

 

À quel lecteur s'adresse votre ouvrage ? 

Ce livre s’adresse à un large public qui aime découvrir une autre culture avec ses doutes, ses problèmes, ses espoirs.

 

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Un non-dit peut ruiner un avenir, un amour naissant, l'amertume n'est jamais loin de la douceur et parfois les deux se côtoient. Quitter son rivage dans l’espoir d’avoir une vie meilleure, c’est un rêve qui peut basculer du jour au lendemain, torpillé par des secrets.

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Ce livre est étroitement lié à une histoire vraie. Je me suis inspiré de celle-ci pour mettre en scène l’intrigue. Je désirais montrer les difficultés qui pèsent sur une rencontre entre une jeune femme et un jeune homme. Par l’intermédiaire de ce roman, je souhaite faire partager mon attachement à cette terre. Car avant tout, Madagascar est un pays fabuleux, riche avec des traditions fortes. Il puise son énergie à la fois dans des croyances ancestrales et dans une certaine forme de modernité.

 

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Je vais très certainement mettre en scène un recueil de nouvelles, cette fois, tirées de ma propre expérience avec comme toile de fond, l’Ile rouge sur un ton plus léger.

 

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Cette histoire ne m’appartient plus. A vous lecteurs de la faire vivre, de vous l'appropier et surtout de prendre plaisir à la lire.

Page not found - L'actualité Edilivre Page not found - L'actualité Edilivre

Vous recherchez un ouvrage ?

Malheureusement, le livre que vous cherchez n'existe pas,

Que pouvez-vous faire :

Recherche de A à Z


Commentaires