Rencontre avec Valentino, auteur de « Noyade »

 

Présentez-nous votre ouvrage.

Noyade est un recueil de poésie. C'est un recueil tout d'abord qui se veut très court et ceci est voulu. En effet, ce «si peu» reflète l'envie de simplicité au moment de l'écriture.

Il est composé de 25 poèmes.... 25 poèmes où je me «livre». Et le nom de cet ouvrage est d'ailleurs une représentation des derniers jours que j'ai passé dans une ville portuaire, ma ville natale qu'est Saint-Nazaire. Il est empreint de mélancolie, peut-être, de vie, d'envies.

 

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Très bonne question. J'ai, je pense, d'abord écrit ce livre par envie même par besoin dirais-je. Comme un besoin de parler de mes peurs, de mes doutes. Les mots ont toujours eu cette force pour m'aider qu'en j'en avais besoin. Et au moment de l'écriture de ce dernier j'en avais cruellement besoin, j'ai toujours cruellement besoin d'écrire, besoin de lire, besoin d'écouter des mots.

 

À quel lecteur s'adresse votre ouvrage ?

Ce recueil peut intéresser tous les lecteurs, je pense. Bien entendu il n'est pas fait pour l'enfance. Je dirais donc qu'il peut s'adresser aux adultes, aux adolescents peut-être. Mais il s'adresse avant tout à tous, aux amateurs de poésie, aux poètes, aux lecteurs de tout horizon.

 

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Le but de livrer un message n'était pas là dans les premiers temps. En effet, j'ai d'abord écrit ce recueil par besoin à une période très sombre de ma vie, une période où tout était remis en question. Mais en prenant le recul, je pense que si là alors mon ouvrage à la prétention de pouvoir livrer un message, alors je dirais qu'il est là pour dire que oui nous pouvons avoir des doutes, oui nous pouvons avoir des peurs ou encore des amours pas avoués parce que pas avouables nous vivons encore malgré tout et qu'il faut continuer sur le chemin contre tous parfois.

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Mon inspiration vient du plus profond de moi. Comme j'ai dit plus haut, dans Noyade il y a beaucoup de moi de ce qui me fait avancer, de ce qui me fait reculer. Mais l'inspiration vient parfois d'autre part, je pense là à Regards, le troisième poème du recueil qui est né de mon frère finalement. C'est un poème qui traite de l'homosexualité, même si lui n'a pas eu de mal avec son homosexualité je sais que pour beaucoup ce n'est pas le cas et ceci m'attriste énormément. Donc voilà l'inspiration vient à la fois d'un tout, d'un fait, d'un frère, d'une sœur, de mes neveux, d'un rien ou de moi..

 

Quels sont vos projets d'écriture pour l'avenir ?

Mes projets d'écriture ne sont pas immuables. Mais il est vrai, je pense que la poésie restera là car j'ai beaucoup de maux à écrire encore. Cependant l'idée d'écrire sur les femmes puissantes de ma vie, parler d'elles de leur vies qui ont été riches. J'entends ici ma maman, ma grand-mère, peut-être, ma sœur, ma tante... Beaucoup de femmes pour lesquelles la vie a été compliquée et qui m'ont inspirée.

 

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Si j'ai des lecteurs, en espérant avoir des lecteurs, alors j'aimerais dire MERCI, j'aimerais qu'ils apprécient ce que j'écris comme j'apprécie qu'ils me lisent. Leur dire que j'aimerais que l'on soit Passager(s) ensemble de ce si court voyage. Merci encore.

Page not found - Edilivre - Publier un livre

Vous recherchez un ouvrage ?

Malheureusement, le livre que vous cherchez n'existe pas,

Que pouvez-vous faire :

Recherche de A à Z


Commentaires